Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
L’actualité strasbourgeoise et alsacienne en 11 photos
L'actu 

L’actualité strasbourgeoise et alsacienne en 11 photos

par Guillaume Krempp.
Publié le 28 décembre 2021.
Imprimé le 10 août 2022 à 06:44
3 538 visites. 1 commentaire.

Hôpital public en détresse, ouverture des bains municipaux et du GCO, fermeture d’entreprises ou projet d’attentat néonazi… Retour en onze photographies sur des faits marquants de l’actualité strasbourgeoise et alsacienne sur Rue89 Strasbourg.

Un soignant dans les couloirs du service de réanimation des NHC, le 1er avril 2021 – L’hôpital public a dû répondre à la crise sanitaire alors qu’il traverse une crise financière. (photo Abdesslam Mirdass / Rue89 Strasbourg) (Lire notre série « La hess aux HUS »)
Les vendredis 10 et 17 décembre, des centaines de soignants des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) ont observé une minute de silence en hommage à « la mort annoncée de l’hôpital public ». Entre sous-effectif chronique, fermeture de lits, besoins de soin en hausse et pandémie de coronavirus, l’établissement ne parvient plus à recruter. A l’initiative de ce mouvement, le médecin des urgences Sébastien Harscoat estime que « tout le monde se pose la question chaque jour : est-ce que je ferais pas mieux de quitter l’hôpital ? » (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg/ cc) (Lire l’interview des médecins à l’initiative de cette minute de silence)
En mars 2021, la municipalité écologiste prévoyait de financer à hauteur de plus de 2,5 millions le chantier de la mosquée Eyyub Sultan. Suite au refus de l’organisation islamique Millî Görüs de signer la charte des principes de l’Islam de France, le ministre de l’Intérieur a dénoncé la « mairie verte de Strasbourg », se gardant bien de préciser que l’État a lui aussi, par le passé, versé des subventions à la fédération. Millî Gôrüs a finalement retiré sa demande de subvention. (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc) (Lire l’enquête)
Alexandre Bureau, que tout le monde appelait Rob, est décédé subitement jeudi 27 mai à 41 ans. Il est à l’origine de six bars et restaurants à Strasbourg, où il avait conquis de nombreux Strasbourgeois par sa bonhommie, sa générosité, son humour et sa franchise. (Photo Pierre France / Rue89 Strasbourg / cc) (Lire le portrait)
Emmanuel et Laurence se sont rencontrés à l’usine Knorr à Duppigheim en 1998. Après 27 et 23 ans de travail à la chaîne, le couple tente de se soutenir face à la fermeture brutale de l’entreprise de soupes industrielles, annoncée en mars 2021. (Photo Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc) (Lire le portrait)
En plein coeur de l’été, les manifestations hebdomadaires ont surpris les autorités par leur ampleur. Résumée à tort à une simple opposition au vaccin, la contestation portait majoritairement sur la méthode gouvernementale, jugée autoritaire. (Martin Lelievre / Rue89 Strasbourg / cc) (Lire le reportage)
La Zone à faibles émissions doit débarrasser l’agglomération des véhicules les plus anciens et les plus polluants, mais le calendrier varie au gré des pressions politiques (Photo Mathilde Cybulski) (Voir tous nos articles sur la ZFE)
Après trois ans de fermeture, les Bains municipaux rouvrent au public. Le mardi 8 novembre marque la fin d’un long chantier pour cette piscine située boulevard de la Victoire, classée aux monuments historiques, un joyau architectural du début du XXe siècle. (photo JFG / Rue89 Strasbourg) (Lire l’analyse)
Le suicide de Dinah, collégienne mulhousienne de 14 ans, a suscité une vague d’émotion dans tout le pays. Symbole dramatique des conséquences du harcèlement scolaire, ce geste pose aussi la question de la responsabilité d’un établissement dans la lutte contre l’homophobie. Samira et Serge ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. (Photo Mediapart) (Lire l’enquête de Rue89 Strasbourg et celle de Mediapart)
La nouvelle autoroute du GCO, à proximité de Pfulgriesheim.
L’ouverture du Grand Contournement Ouest (GCO) a été retardée plusieurs mois par une décision du tribunal administratif jugeant insuffisantes les compensations environnementales de l’autoroute de Vinci. C’est la deuxième autoroute la plus chère de France. Pour emprunter l’A355, sur toute sa longueur de 24 kilomètres, aux heures de pointe, en voiture, il faudra débourser 5€, soit un coût au kilomètre de 20,83 centimes. (Photo Abdesslam Mirdass / Rue89 Strasbourg) (Lire le compte-rendu de la décision du tribunal, ou l’analyse des tarifs de l’autoroute)
Hélène Faust est agricultrice en bio. Son compagnon, Daniel Hoeltzel, est boulanger et transforme les céréales de sa femme en pain. Un projet de la communauté de communes de l’Outre-Foret menace une partie de leurs terres agricoles. (Photo Abdesslam Mirdass / Hans Lucas) (Lire le reportage)

Aller plus loin

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 517 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 751 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 369 visites. 2 commentaires.
×