Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Procès des tombes profanées : une demande d’extension de l’enquête à d’autres personnes
Édition abonnés  Société 

Procès des tombes profanées : une demande d’extension de l’enquête à d’autres personnes

par Jean-François Gérard.
Publié le 14 septembre 2017.
Imprimé le 05 août 2021 à 00:24
803 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un des jeunes mis en cause dans l'affaire de la profanation du cimetière juif de Sarre-Union en février 2015 n'a pas été poursuivi, alors qu'il apparaît dans l'enquête menée après les faits, notamment lors d'échanges avec les prévenus. Une partie civile va notamment demander au tribunal que l'enquête s'étende à cette personne.
Le procès des cinq jeunes ayant profané 250 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union en février 2015 s'ouvre ce . . .

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89 Strasbourg (dossiers, articles et enquêtes)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité

5€ par mois
désabonnement en un clic

Je m'abonne

Je me connecte

Article actualisé le 14/09/2017 à 16h18
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Samedi, septième manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 5 097 visites. 5 commentaires.

À la manif contre le pass sanitaire, « nous ne sommes pas des irresponsables »

par Pierre France. 3 422 visites. 19 commentaires.

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 590 visites. 2 commentaires.
×