Tous les articlesarrêté anti-mendicité

En avril 2019, à moins d'un an de la fin de son deuxième et dernier mandat, le maire Roland Ries (PS) prend un arrêté contre la mendicité. Une première dans une ville de gauche, qui fracture sa majorité.