Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Une grande « marée populaire » déferlera-t-elle sur Strasbourg ce samedi ?
L'actu 

Une grande « marée populaire » déferlera-t-elle sur Strasbourg ce samedi ?

par Caroline Alonso.
Publié le 25 mai 2018.
Imprimé le 17 août 2022 à 16:34
3 615 visites. 1 commentaire.

Salariés, étudiants, lycéens, syndicalistes, militants de gauche, cheminots et citoyens sont appelés à manifester dans toute la France, dont Strasbourg, ce samedi 26 mai, à l’occasion d’une « marée populaire ». En quelque sorte une « fête à Macron 2 » pour protester contre la politique du gouvernement d’Edouard Philippe et les projets de réformes engagés depuis le début du quinquennat.

Le rendez-vous est donné à 14 heures ce samedi 26 mai sur la place Kléber à Strasbourg pour « l’égalité, la justice sociale et l’égalité » comme dans plus de 80 villes françaises. L’événement est à l’initiative de plusieurs partis de gauche (France insoumise, Génération.s, PCF, EELV ou encore le NPA) mais pas moins de 65 organisations sont signataires ; parmi lesquelles la Convergence nationale de défense des services publics, la Coordination nationale de défense des hôpitaux et maternités de proximité, Femmes Egalité, ATTAC, les Syndicats des Avocats de France et de la magistrature et le Collectif « La Fête à Macron ».

Une sorte de « Fête à Macron » 2 donc, dont l’objectif est une fois encore, la « convergence des luttes » et ainsi rassembler les acteurs des diverses mobilisations qui ont lieu dans toute la France, contre les projets de réformes du service public notamment ou le plan étudiant.

Pour rappel, de nombreuses villes françaises avaient organisé leurs « Fête à Macron » locale le 5 mai dernier, en particulier à Paris autour du député François Ruffin (La France insoumise). À Strasbourg, l’événement avait réuni entre 200 et 300 personnes.

Le rassemblement débutera place Kléber puis le cortège se dirigera vers le quartier de la gare avant de suivre les quais jusqu’à la place Broglie.

Le trajet de la manifestation « Marée Populaire »

Les opposants au « Bastion social » organisent des événements en parallèle

À Strasbourg et à Lyon, deux rassemblements sont organisés pour demander la fermeture du Pavillon Noir lyonnais et de son équivalent strasbourgeois l’Arcadia, deux bars associatifs de l’organisation identitaire « Bastion Social ». En « convergence avec la marée populaire », la manifestation partira à 13 heures30 place de Zurich pour rejoindre le cortège de la place Kléber.

Quelle mobilisation samedi pour la « marée populaire » strasbourgeoise ? (photo CA / Rue89 Strasbourg)

La dernière action du collectif contre l’Arcadia remonte au début de semaine, le lundi 21 mai. Une soixantaine de participants s’étaient réunis place Gutenberg afin de protester contre une commémoration organisée par le « Bastion social » devant la cathédrale en mémoire de Dominique Venner, un essayiste d’extrême droite. De nombreux policiers avaient été déployés, pour empêcher les manifestants de rejoindre la place de la cathédrale.

Ce samedi, Strasbourg accueille une multitude d’activités : le second week-end des ateliers ouverts, le premier festival zéro déchet, le Pelpass festival ou le Mini Maker Faire. Tous ces événements vont devoir redoubler d’imagination pour mobiliser des publics parfois communs.

Y aller

« Marée populaire » à Strasbourg, samedi 26 mai, départ à 14h place Kléber à Strasbourg

L'AUTEUR
Caroline Alonso
Caroline Alonso

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 625 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 863 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 470 visites. 2 commentaires.
×