Strasbourg

Prévisions 21 décembre 2014
jour
Nuages par intermittence
Nuages par intermittence
7°C
 
    • 6:00
    • 20 décembre 2014
    • par Catherine Merckling
    My silk road to you_1025
    Blogs Rue89
    Strasbourg

    La vie est une légende, une chevauchée fantastique au Kazaksthan

      Avec La vie est une légende, Le Musée d’Art Moderne et Contemporain propose une rencontre inédite avec le Kazakhstan. Un pays méconnu, surtout en ce qui concerne son art contemporain. Une quinzaine d’artistes donnent leur vision de leur pays avec des images fortes empreintes de quête d’identité et de subversion. On découvre un pays […]

    • Aucun commentaire pour l'instant.
  • A l'occasion du film de Marie-Castille Mention Schaar, inspiré de l'incroyable aventure du cours d'histoire d'une classe de Zep, j’ai décidé de faire enfin ma confession de prof "engagée" un brin désappointée... Je m'étais promis de ne pas y aller! Je suis bien consciente que depuis que je suis prof (une dizaine d’années maintenant), j’ai une sainte horreur de tous ces films qui parlent des miracles qui s'accomplissent au sein de l'école ou des ravages que fait l'institution prestigieuse qui m'emploie. Ce n’est plus un scoop, j'ai tendance à crisper dès que mon hobby pour le cinéma se mêle à mon activité professionnelle, et à vouloir boucher mes cages à miel face à tous ceux qui dissertent sur le pouvoir qui est donné à « tous ces gens » qui participent à la grande aventure de l'Education Nationale. Le Prof, cette catégorie socio professionnelle inclassable Le Prof est grognon ; pléonasme. Il est syndiqué, roule en 2 Chevaux (oh mais zut, il n’y en n'a plus !), il passe sont temps à compter les jours qui lui restent à travailler dans l'attente de ses prochaines vacances. Le Prof est souvent infantile pour être resté trop longtemps à l’école, pour ne l’avoir pas assez quittée depuis le temps où il était « de l’autre coté de la barrière ». Mais son cœur d’enfant en fait un enthousiaste : il croit profondément en sa mission, pardon en son métier. Il a besoin d'être reconnu comme celui qui sauve la nouvelle génération des affres d'une modernité sans issue, de ces promotions dégénérescentes où les enfants ne lisent plus, ne baignent que dans la non-culture des mangas et dans l'univers du "prêt à consommer sur place et sans modération" du SnapChat. Le Prof est donc enjoué et aime qu'on apprécié l'effort qu'il déploie à cultiver, pardon à civiliser les hordes d'enfants sauvages munis de I-Phones et DocMarten's, qui lui sont confiés. Il y a bien sur le Prof qui prend son rôle avec un peu plus de sérieux que les autres, et qui vire à la véhémence. Vous le repérerez assez vite, il est celui qui, pour combattre la sauvagerie naturelle de l'élève n'hésite pas à rappeler qu'ils sont « tous les mêmes à se fiche de la gueule du monde ». Mais il est au-dessus de cet affront, et analyse les circonstances exténuantes en tout genre que les élèves évoquent pour se débiner de la tyrannie quotidienne de l’école. Le Prof-Grincheux rappelle le nombre d’absences injustifiées dont l’élève s’est rendu coupable, il se sent fort d’ironiser sur la mauvaise foi de ceux qui enterrent 8 grands-mères chaque année, et qui participent 4 fois à LA Journée d'Appel annuelle obligatoire à 18ans… Y a-t-il un prof pour sauver la Grande Galère de l’Education Nationale ? Tel aurait pu être le titre du film Les Héritiers, qui rappelle qu’il existe le Prof-Sympa, avec des idées et des projets pour sa classe, et même de l’affection pour ses rejetons. Il est animé d’un véritable souci pour leur avenir. Il croit en l'humain qui se cache derrière l'élève qui a démissionné de toutes les conventions de la politesse et de toutes les règles officielles de la langue française. Il est le fervent avocat de la défense de ses âmes qui n'attendent que son secours pour vivre le miracle de l'éducation, et témoigner de la rédemption par le savoir. Ce Prof c'est l'empêcheur de tourner en rond du système usé qui pose le verdict de l’échec irréversible sans autre pièce à conviction que la moyenne trimestrielle divisée par le nombre d’heures de colles reçues. Sa foi en l’élève en fait l'oxygène de se vase clos ou trainent encore des traces de la période jurassique fossilisées en condamnations à perpétuité inscrites en pied de bulletin. Dans le miroir grossissant des Héritiers Je redoutais ce film car je craignais d’être confrontée à tous ces clichés d'élèves types, à toutes ces blagues déjà classées, mais surtout pour ne pas à savoir à subir ma propre image de Prof-Croyante, 25 fois grossie à la loupe. Je crois en mon métier que je pratique le plus souvent dans la joie et la bonne humeur, et j’ai même une foi inconditionnelle dans pouvoir salvateur de la matière que j'enseigne. Pour me le prouver j’anime un atelier de philo en prison, sur le compte de l’Education Nationale qui semble adhérer à mes convictions de « Prophète en Terres Brulées ». Je revendique l’idée que faire confiance aux élèves est le meilleur moyen de conjurer la crainte sourde inspirée par tout ce qui souligne si cruellement l'inutilité de l'enseignant et du système très lourdement balisé dont il participe. J’espère surtout être un peu originale et réfractaire à ce qui ferait de moi la Prof-Rabougrie que je croise le Lundi matin dans les couloirs avec la jupe qu'elle porte très régulièrement depuis 10ans... Nous sommes tous des Profs-Clichés ! A mesure que la fameuse expérience de cette classe de Seconde qui préparait un concours national avec la Super-Prof d’histoire qui avait décidé de dépasser les limites du Lycées et de ses condamnations , avançait , je m’enfonçais dans mon fauteuil. Au lieu de me réjouir de la consécration d'une Prof- Hors-Norme, je me suis vue dans ce film, moi la Prof -Houtspa, twitteuse et blogueuse de cinéma, pseudo drôle et branchée, telle une caricature de plus dans le panel pourtant déjà bien fourni de l’Education Nationale. J’ai eu le sentiment étrange de me transformer en banderole de la CFDT-Enseignants avec pour slogan « Libérez l’école et les élèves du joug du conformisme » (Sic). Je le pressentais d'avance, et c'est pour cela que je freinais de mes quatre fers à l’idée de voir ce film. Alors que j’entendais les héritiers se chamailler, et que je notais la banalité des répliques toutes faites de la fameuse Prof qui leur a donné l’occasion et la chance de gagner ce concours national, je me suis progressivement sentie anéantie. Je réalisais que le Prof-Révolutionnaire, celui qui se prend pour un prophète, ou mieux encore l'anti dote nécessaire aux rouages rouillés du système, est en un certain sens encore plus barbant que le Prof -Usé, désabusé, cynique et parano ! Le Prof –Miracle est un fantasme Non seulement L’Anti-Prof est conforme dans sa façon de défier les préjugés, mais en plus il se prend pour Zorro! Il saoule de sa conviction au final très bien pensante sur les ressorts positifs cachés du cancre, il vous bassine de tous les miracles dont sa critique de la posture de courroie-de transmission-du-savoir, est porteuse. Il n'hésite pas à ressasser le projet d'une école plus libre, où les élèves viendraient de leur plein gré, où les Profs reconnaitraient que ce sont eux qui ont tout à apprendre de leurs élèves... Bref, disons-le franchement : il milite ! Il sauve non pas la société en crise économique et identitaire et sa progéniture en perdition, mais pire: l'institution elle-même. Par son attitude pseudo-non-conforme, il dénonce une profession rongée par ses principes et tous les profs dévastés par la gangrène de leur préjugés et la flémingite aigue du début de Trimestre. Le temps des aveux Le film de Marie-Castille Mention Schaar, qui raconte comment une classe de Zep a miraculeusement remporté un concours est certainement magnifique, constructif et plein d'espoir sur la profession d'enseignants. Mais j'avoue que je n'ai pas tenu jusqu'au bout. Encore une gorgée de ces phrases clichées qui sauvent le monde et prônent la tolérance et j'étouffais. Encore une série de la musique que font les chaises au moment où tous les élèves sympathiques et plein de vie prennent place, et j'attrapais un hoquet pour toutes les vacances de fin d'année. Le Prof -Idéal est un cliché, un Méta-Prof, une caricature de lui-même en train de se s'arracher aux stigmates de ceux qui "sont en vacances toutes les 6 semaines", et qui ne travaillent qu'un mi-temps de 18heures par semaine... Je n'ai jamais supporté les films avec des salles de classes, des cours de récré, ou des sonneries qui interrompent le moment fatidique de la prise de devoirs ; je sais maintenant pourquoi je redoute encore davantage ces histoires qui mettent en scène des Profs-Géniaux qui viennent au secours de l'image jaunie et racornie du Prof-Aigri.
    Blogs Rue89
    Strasbourg

    Les Héritiers : y a-t-il un prof pour sauver la galère de l’enseignement ?

    À l’occasion de la sortie de Les Héritiers, un film de Marie-Castille Mention-Schaar, inspiré de l’incroyable aventure d’une classe en zone prioritaire, j’ai décidé de vous livrer ma confession de prof « engagée », un brin désappointée… Je m’étais promis de ne pas y aller, mais j’ai craqué !  Depuis que je suis prof (une dizaine d’années maintenant), […]

    • 505 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
    • 6:00
    • 14 décembre 2014
    • Par Marie Bohner
    Harmonie des contrastes entre danseurs virtuoses et amateurs libérés ©Christophe_Coënon

    Dans la danse extatique du troisième âge avec Vader au Maillon

    Vader, dernier-né de la compagnie Peeping Tom, est présenté par le Maillon avec Pôle Sud à partir de mardi 16 décembre pour sa première représentation en France. C’est l’histoire dansée d’un père en maison de retraite, qui laisse libre cours à sa fantaisie libératrice d’homme esseulé. Franck Chartier, membre fondateur et co-directeur artistique de la […]

    • 337 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
    • 6:00
    • 13 décembre 2014
    • Par Charly Ouate
    IURRS

    Rock et cinéma avec l’IURRS jeudi à la Laiterie

    L’International Unplugged Rock’n'Roll Society est une grande famille alsacienne recomposée. Avec, pour socle génétique, un ADN musical à la saveur pop-rock affirmée. Comme tous les ans, l’IURRS offre un menu goutu à son public, à déguster sans modération jeudi 18 décembre à la Laiterie. Depuis 2010 et la genèse de ce super-groupe à géométrie et […]

    • 723 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
  • La Justice peut-elle venir à bout de la corruption?
    Blogs Rue89
    Strasbourg

    La French : entre justice et corruption, un duel au sommet

    Années 70. Marseille est envahie par la pieuvre qui contrôle toute la partie obscure de la ville. La French Connection exporte de la drogue dans le monde entier, elle a la mainmise sur les milieux de la nuit, et se fait pourvoyeuse de débauche en tout genre. Fraichement nommé au grand banditisme, le juge Michel […]

    • 515 visites
    • 4 commentaires
    • 6:00
    • 10 décembre 2014
    • Par Cécile Becker
    Renaud Herbin, directeur du TJP CDN d’Alsace-Strasbourg depuis 2012 et André Pomarat, fondateur du TJP et directeur jusqu’en 1997. (Capture d'écran)

    Du Théâtre Jeune Public au TJP : regards croisés sur 40 ans d’histoire

    VIDÉO. – Année de fête pour le TJP, 2014 signe 40 ans d’histoire célébrée par Renaud Herbin, son nouveau directeur en complicité avec André Pomarat, le fondateur d’une structure ouverte à son public et à toutes les pratiques. Interview croisée, projets croisés. Nous sommes en 1972. André Pomarat est alors comédien permanent du Théâtre National […]

    • 453 visites
    • 2 commentaires
    • 6:00
    • 10 décembre 2014
    • Par Charly Ouate
    Strasbourg accueille la 8è édition du festival Paye ton Noël, du 13 au 21 décembre (Doc. remis)

    Paye ton Noël, le festival qui t’allume

    Comme tous les ans, l’association Pelpass propose une semaine en musique pour fêter Noël avant l’heure. La 8e édition du festival Paye ton Noël se déroulera du 13 au 21 décembre avec le groupe électro-jazz-hip hop londonien Herbaliser et les rappeurs mancuniens de Murkage en têtes d’affiche. Paye ton Noël, c’est un esprit de Noël […]

    • 764 visites
    • 2 commentaires
    • 16:27
    • 8 décembre 2014
    • Par Pierre France
    Objets cultes, micro-séries... Du cousu-main. (Photo Mathieu Boisadan / Central Vapeur)

    Central Vapeur, dix jours autour de l’illustration bouillonnante

    Festival de l’illustration indépendante, la troisième édition de Central Vapeur se déroule un peu partout à Strasbourg du 4 au 14 décembre. Des expositions bien sûr, mais aussi des rencontres et surtout un salon, les 13 et 14 décembre, où l’on trouvera des livres impossibles à dénicher au Marché de Noël. Du cinéma au dessin […]

    • 731 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
    • 6:00
    • 8 décembre 2014
    • Par Marie Bohner
    Flaubert pour le moins revisité au Maillon crédit Dinoponera / Howl Factory

    Dark, sentimental et strasbourgeois : le Bovary de Mathias Moritz au Maillon

    Mathias Moritz, metteur en scène strasbourgeois, a l’œil pétillant, le look ténébreux et la moustache en fleurs. Après une première série de représentations à la Filature à Mulhouse, il présente avec le collectif Dinoponera / Howl Factory Bovary, pièce de province au théâtre du Maillon Hautepierre, une adaptation libre, assumée, sombre et toute en humanités du […]

    • 656 visites
    • 4 commentaires
    • 7:34
    • 6 décembre 2014
    • Par Charly Ouate
    The Walk

    Le rock primal et subtil de The Walk jeudi sur la scène du Mudd

    Le quartette strasbourgeois fait patienter son public avant la parution de son futur album prévue début 2015. The Walk propose donc de plonger dans son univers onirique, avec des titres inédits à la clé, jeudi 11 décembre au Mudd Club. Riche actualité pour The Walk qui finalise actuellement la réalisation et la production des douze […]

    • 398 visites
    • 2 commentaires
    • 17:27
    • 4 décembre 2014
    • Par Régis Pietronave
    314984

    Gagnez vos places pour le film La French

    En partenariat avec le cinéma Vox, Rue89 Strasbourg vous propose de gagner vos places pour le film La French de Jean Jimenez avec Jean Dujardin et Gilles Lellouche. Marseille. 1975. Pierre Michel, jeune magistrat venu de Metz avec femme et enfants, est nommé juge du grand banditisme. Il décide de s’attaquer à la French Connection, […]

    • 557 visites
    • 2 commentaires
    • 6:00
    • 4 décembre 2014
    • Par Charly Ouate
    Guisberg

    Guisberg, de l’énergie à l’état brut en concert à Stimultania

    Il aura fallu six ans au trio strasbourgeois Guisberg pour présenter son second album Double Flex. Une franche réussite qu’il convient de célébrer vendredi soir à la galerie Stimultania à Strasbourg. Que l’attente fut longue pour les inconditionnels de Guisberg. Six ans de patience pour découvrir enfin ce deuxième album tant espéré. Sorti le mois […]

    • 428 visites
    • 1 commentaire
    • 6:00
    • 30 novembre 2014
    • Par Charly Ouate
    Fat Badgers

    Grand-messe funk vendredi au Mudd Club

    Les Fat Badgers signent le retour du funk. Ces Strasbourgeois biberonnés aux Soul Train Lines de Don Cornelius publient lundi The Bad, deuxième volet de leur trilogie d’EP’s « The Fat, The Bad & The Gers ». À découvrir vendredi en live, sur la scène du Mudd Club. Trois ans et demi de funk, de folie musicale […]

    • 576 visites
    • 1 commentaire
  • Dans la peau de Casanova, pour traverser l'espace et le temps
    Blogs Rue89
    Strasbourg

    Casanova au cinéma : libres variations artistiques sur fond de séduction

    Casanova Variations de Michael Sturminger braque son projecteur sur la fin de la trajectoire de cette comète hors du commun que fut Casanova. Il met en scène cette époque où après avoir passé une vie tumultueuse, passionnée et formidablement éclectique, le maestro du libertinage affronte son déclin inéluctable au château de Dux, en Bohême. Giacomo […]

    • 286 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
    • 7:20
    • 23 novembre 2014
    • Par Charly Ouate
    Matskat

    Matskat, musicien touche-à-tout vendredi à l’Illiade

    Il avait crevé l’écran début 2013 grâce à sa prestation remarquée sur TF1, dans le télé-crochet The Voice. Matskat reste fidèle à ses terres alsaciennes et ouvrira les portes de son univers merveilleux vendredi sur la scène de l’Illiade. Matskat, c’est la création scénique de Mathias Hecklen-Obernesser, son alter ego, le personnage qui groove et […]

    • 562 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
    • 14:00
    • 21 novembre 2014
    • Par Marie Bohner
    Nò, pluie de désir à l'Opéra du Rhin credit Jean-Luc Tanghe

    Du désir dans les cordes à l’Opéra du Rhin

    Après un franc succès à la Filature de Mulhouse, Nò vient prendre le pouls du désir strasbourgeois. Nò a été créé initialement en 2005 par la Companhia de Dança Deborah Colker. La pièce est re-créée ici par la chorégraphe brésilienne pour les danseurs du Ballet du Rhin, et révèle des corps stupéfiants d’érotisme. La danse […]

    • 837 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
    • 10:29
    • 21 novembre 2014
    • par Catherine Merckling
    IMGP8905_petit
    Blogs Rue89
    Strasbourg

    Y’a quoi à St’art ?

    Ce week-end, la grand-messe strasbourgeoise de l’art contemporain tient sa 18ème édition au Parc Expo du Wacken. À St’art, on trouve des kilomètres de cimaises blanches, quatre-vingt-dix galeries dont de nombreuses habituées, des œuvres de grands noms du XXème siècle, et quelques surprises savoureuses. Je l’avoue, mes visites annuelles à St’art avaient fini par me lasser un […]

    • 2291 visites
    • 9 commentaires
  • Une histoire du Neuhof, et de toutes les cités de France
    Blogs Rue89
    Strasbourg

    Du Slam à l’Islam, qu’Allah bénisse la France, Strasbourg et le Neuhof !

    Qu’Allah bénisse la France a été projeté début novembre à L’UGC Ciné Cité de Strasbourg en avant-première. Naissance d’un réalisateur sur les lieux de son enfance, rencontre avec une salle comble et retrouvailles avec la cité du Neuhof dans l’affection et la complicité. Pour cette projection très particulière aucun mur n’a été érigé entre le quartier […]

    • 3097 visites
    • 16 commentaires
    • 10:39
    • 17 novembre 2014
    • Par Pierre France
    Comment va Cuba ces temps-ci ? (Photo Haut et Court)

    Gagnez des places pour Retour à Ithaque mardi soir

    Rue89 Strasbourg et les cinémas Star vous invitent à une soirée spéciale avec la diffusion de Retour à Ithaque en avant-première suivie d’une rencontre avec le réalisateur du film, Laurent Cantet. Le pitch Une terrasse qui domine La Havane, le soleil se couche. Cinq amis sont réunis pour fêter le retour d’Amadeo après 16 ans […]

    • 219 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.
    • 6:00
    • 16 novembre 2014
    • Par Charly Ouate
    Freestyle Mondays

    Prenez le micro au Molodoï pour les 3 ans des Freestyle Mondays

    C’est l’un des rendez-vous de la scène hip hop de Strasbourg. Depuis trois ans, tous les amateurs de bon flow s’y pressent. Les Freestyle Mondays, importés de New York et installés au Mudd Club, fêtent ce lundi soir leur anniversaire sur la scène du Molodoï autour d’Art District et d’Illspokinn. Le principe est simple : un […]

    • 422 visites
    • Aucun commentaire pour l'instant.