Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
À 18h, Dimitri Konstantinidis est l’invité de l’apéro
L'actu 

À 18h, Dimitri Konstantinidis est l’invité de l’apéro

par Jean-François Gérard.
Publié le 26 juin 2018.
Imprimé le 26 septembre 2021 à 08:49
2 056 visites. 3 commentaires.

Entre jardins, hôtel, logements, sport et arts le projet « Vivacité » vise à reconfigurer l’entrée de la Robertsau. Confier la conception de la ville à des artistes, une bonne idée ? Venez poser vos questions à Dimitri Konstantinidis, directeur de l’association Apollonia qui porte le projet. Il est le deuxième « invité de l’apéro » de Rue89 Strasbourg, jeudi 28 juin à 18h au Graffalgar.

Difficile de définir le métier de Dimitri Konstantinidis. « Découvrir et mettre en avant les démarches artistiques à la marge », s’essaye le directeur de l’association Apollonia.

Et le projet « Vivacité » (dont Rue89 Strasbourg vous avait parlé), vise clairement à sortir de la marge, puisque c’est un mini-quartier au sud de la Robertsau où elle est déjà implantée que propose l’association. Un projet estimé à 25 millions d’euros.

La décision est suspendue à un arbitrage de la municipalité dans les prochains jours, avant de pouvoir acheter les terrains à la Ville de Strasbourg et déposer les permis de de construire. Au programme, un hôtel, un espace d’exposition, de co-working, un jardin, un parcours, une douzaine de logements. L’originalité du projet réside dans la participation d’artistes dans sa conception.

Une première vue de ce que pourrait-être Vivacité (esquisse Cabinet Georges Heintz et Associés.)

Une première vue de ce que pourrait-être Vivacité (esquisse Cabinet Georges Heintz et Associés.)

La ville aux artistes, une bonne idée ?

Plus largement, pourquoi confier la conception de la ville de demain à des artistes ? D’autres « Vivacité » peuvent-elles voir le jour à Strasbourg ou ailleurs ? Venez poser vos questions à notre invité, pour qui quelque chose « ne tourne pas rond » dans la conception actuelle des villes.

La démarche ne s’arrête à Strasbourg. Avec le réseau Artecitya, des idées similaires sont en cours d’élaboration à Paris, Gdansk, Nicosie, Berlin, Ljubjana, Prague, et deux à Thessalonique. Le projet à Strasbourg est le plus important.

Dimitri Konstantinidis veut remodeler l'entrée de la Robertsau avec la vision d'artistes. Et pas seulement. (photo remise)

Dimitri Konstantinidis veut remodeler l’entrée de la Robertsau avec la vision d’artistes. Et pas seulement. (photo remise)


Y aller

L’invité de l’apéro : Dimitri Konstantinidis, jeudi 28 juin à partir de 18h, au Graffalgar, 17 rue Déserte à Strasbourg – Gare.

L’événement Facebook.

 

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Faible opposition contre MackNext à Plobsheim, commune rurale rattrapée par l’urbanisation

par Martin Lelievre. 1 469 visites. 17 commentaires.

Visites de quartier, ateliers et spectacles : Hautepierre fête ses 50 ans

par Martin Lelievre. 646 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’évacuation du camp de la Montagne Verte, des personnes logées et des tentes subtilisées aux associations

par Thibaut Vetter. 4 364 visites. 8 commentaires.
×