Le Marché de Noël maintenu, dans un format de crise
L'actu 

Le Marché de Noël maintenu, dans un format de crise

actualisé le 20/11/2015 à 19h49

Le marché de Noël place Broglie est le seul à être maintenu (Photo François Schnell / FlickR / cc)

Le marché de Noël place Broglie est maintenu (Photo François Schnell / FlickR / cc)

Le Marché de Noël de Strasbourg est maintenu pendant le mois de décembre. Mais les nouveautés 2015, comme la crèche vivante et le marché « off » de l’économie solidaire, sont annulés. Le nombre de chalets a été revu à la baisse et des restrictions de circulation vont s’appliquer.

Depuis les attentats de Paris vendredi et la prolongation de l’état d’urgence en France, les préfets peuvent interdire ou annuler « à titre général ou particulier, les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre ». Le gouvernement a ainsi interdit la marche pour le climat prévue le 29 novembre à Paris et à Lyon, la Fête des lumières a été réduite à une seule soirée, le 8 décembre.

Annulation des nouveautés 2015

À Strasbourg, le maire Roland Ries (PS) et le préfet Stéphane Fratacci ont opté pour une voie médiane : maintenir un marché de Noël à Strasbourg, mais dans une version plus réduite. Annuler le Marché de Noël aurait envoyé un très mauvais signal, les dernières annulations remontent aux guerres mondiales.

De plus, il aurait fallu interdire par cohérence tout rassemblement public et toute manifestation à forte audience, comme les matchs du Racing club de Strasbourg ou de la SIG. Mais pour le maire Roland Ries, « la décision a été très difficile à prendre. »

Il a donc été décidé de limiter les risques au maximum et de ne pas en ajouter de nouveaux. Ainsi, toutes les nouveautés 2015 sont supprimées, dont la crèche vivante place du Château et le marché « off » de l’économie solidaire place Hans Arp.

Pour améliorer la circulation, de nouveaux axes latéraux sont prévus place Broglie (trois au lieu de un les années précédentes). L’arche au début de la place ne sera pas installée et une dizaine de chalets sont supprimés place Cathédrale pour faire plus de place et améliorer la circulation des personnes. L’accès à la plate-forme de la Cathédrale sera interdit.

Pas de manifestation à destination des enfants

L’ensemble des manifestations à destination des enfants sont annulées : le village des enfants place Saint-Thomas, la caravane des contes et la rencontre avec Saint-Nicolas place du Château. Tous les rendez-vous habituels place Kléber, le marché et les bouquinistes, ne pourront pas s’installer les samedis et les dimanches.

La cérémonie d’ouverture du 28 novembre aura bien lieu, avec le ministre de l’Intérieur, mais dans une forme plus sobre. En revanche, le Marché de Noël se terminera au soir du 24 décembre et non pas à la fin du mois de décembre.

De nombreuses restrictions liées à la sécurité

Il y aura des restrictions de circulation dans la grande île de Strasbourg. Les véhicules ne pourront pas accéder aux rues les plus proches des marchés et il n’y aura aucun stationnement possible. Un contrôle plus strict des livraisons sera également mis en place.

Des points de filtrage seront mis en place aux accès du Marché de Noël, les sacs seront fouillés. Des patrouilles mobiles pourront également procéder à des fouilles supplémentaires et les autorités demandent aux Strasbourgeois et aux visiteurs de bien vouloir se prêter à ces mesures de sécurité, qui risquent de se répéter.

Stations de tramway non desservies le week-end

Le tramway ne marquera pas d’arrêt aux stations Homme de fer et Broglie, les week-ends aux heures d’ouverture du Marché de Noël, soit de 11h à 20h.

Le personnel dédié au dispositif de vidéo-surveillance sera entièrement mobilisé. Des renforts « significatifs » de forces de l’ordre sont prévus pour assurer la sécurité du Marché de Noël : forces mobiles et militaires du dispositif Sentinelle. Certains commerces et grandes enseignes devront également avoir recours à des vigiles et à des agents de sécurité supplémentaires.

Pas de menace identifiée

À ce jour, il n’y a pas de menace identifiée par les services de sécurité contre le Marché de Noël de Strasbourg. Mais le préfet se réserve la possibilité de suspendre ou annuler la manifestation, en fonction de l’évolution de la situation. Les maires de Colmar, Gilbert Meyer (LR), et Mulhouse, Jean Rottner (LR), ont eux choisi de maintenir leurs marchés de Noël, jugeant leurs dispositifs de sécurité suffisamment adaptés.

Aller plus loin

Voir la conférence de presse filmée par StrasTV

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 179 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 380 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 306 visites. Aucun commentaire pour l'instant.