Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Inventaire à la pré-maire : Catherine Trautmann
Politique 

Inventaire à la pré-maire : Catherine Trautmann

par Fanny Laemmel.
Publié le 27 février 2020.
Imprimé le 26 novembre 2022 à 17:18
4 881 visites. 2 commentaires.

Rue89 Strasbourg publie « L’inventaire à la pré-maire », une série de vidéos courtes avec des candidats aux élections municipales. Deuxième épisode avec Catherine Trautmann (PS / Faire ensemble Strasbourg).

Qui sont les candidats à la fonction de maire de Strasbourg ? Rue89 Strasbourg analyse les programmes, les listes, le bilan et les parcours… Mais rares sont les moments de spontanéité dans une campagne.

Avec des vidéos de 3 à 4 minutes sur le modèle du portrait chinois, les candidats sont amenés à parler d’eux-même. Quelle personnalité locale les inspire ? Quel est leur quartier fétiche ? Quel bâtiment les fait vibrer ? Des petites questions simples avant d’aborder la suite, plus politique et en lien avec leurs programmes.

Le portrait au laser de Catherine Trautmann

Vidéo par Fanny Laemmel tournée au Club de la Presse.

Dans la ville, Catherine Trautmann (PS / Faire ensemble Strasbourg) est inspirée par la rue Brûlée où se trouve… l’hôtel de Ville où elle se verrait bien retourner. L’autre bâtiment qui l’inspire est le Musée d’art moderne qu’elle a initié. L’ancienne eurodéputée glisse aussi un mot sur l’Europe et sur un « renoncement ».

Sur le terrain politique, elle apprécie la rénovation urbaine des quartiers populaires de la ville. Puis, elle déroule quelques propositions, notamment pour les déplacements et l’Éducation.

L'AUTEUR
Fanny Laemmel
Fanny Laemmel
Journaliste vidéo - À cheval entre Strasbourg et Paris mais toujours à vélo !

En BREF

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 014 visites. 1 commentaire.

Épuisés, les magistrats de Strasbourg exigent une réponse concrète du gouvernement

par Pierre France. 1 819 visites. 1 commentaire.

À l’IHU, « 50% des infirmières de bloc sont parties, mais on continue de faire 100% de l’activité »

par Guillaume Krempp. 1 511 visites. 3 commentaires.
×