Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Inventaire à la pré-maire : Jeanne Barseghian
Politique 

Inventaire à la pré-maire : Jeanne Barseghian

par Fanny Laemmel.
Publié le 3 mars 2020.
Imprimé le 27 novembre 2021 à 12:49
4 231 visites. 3 commentaires.

Rue89 Strasbourg publie “L’inventaire à la pré-maire”, une série de vidéos courtes avec des candidats aux élections municipales. Cinquième épisode avec Jeanne Barseghian (EELV / “Strasbourg écologiste et citoyenne”).

Qui sont les candidats à la fonction de maire de Strasbourg ? Rue89 Strasbourg analyse les programmes, les listes, le bilan et les parcours… Mais rares sont les moments de spontanéité dans une campagne.

Avec des vidéos de 3 à 4 minutes sur le modèle du portrait chinois, les candidats sont amenés à parler d’eux-même. Quelle personnalité locale les inspire ? Quel est leur quartier fétiche ? Quel bâtiment les fait vibrer ? Des petites questions simples avant d’aborder la suite, plus politique et en lien avec leurs programmes.

Le portrait au laser de Jeanne Barseghian

La candidate écologiste parle à deux reprises du quartier du Neudorf. Sur l’expression alsacienne favorite, l’événement important ou – plus politique – le renoncement, elle rejoint deux candidats déjà interrogés : Alain Fontanel et Kévin Loquais. Elle a aussi salué une adversaire lors d’une de ses réponses.

Les portraits d’autres candidats

L’ordre de passage a été tiré au sort. Toutes les vidéos ont été tournées avant la première diffusion. Toutes les listes qui ont fait une présentation ouverte à la presse à la date du 22 février ont été sollicitées.

L'AUTEUR
Fanny Laemmel
Fanny Laemmel
Journaliste vidéo - À cheval entre Strasbourg et Paris mais toujours à vélo !

En BREF

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 964 visites. 2 commentaires.

Pour se conformer à la loi sur les 35 heures, l’Eurométropole envisage des formations et des temps d’échange

par Guillaume Krempp. 2 507 visites. 8 commentaires.

Grève des animateurs périscolaires : “C’est quand on ne travaille pas que les parents se rendent compte qu’on est utiles”

par Jean-François Gérard. 1 887 visites. 6 commentaires.
×