Back Office
Le blog de la rédaction de Rue89 Strasbourg. Annonces, nouveautés, envies, galères et autres joyeusetés.
Back Office  blogs 

Avec les apéros des possibles, rencontrons-nous et échangeons

À chaque début d’année, c’est la même chose. On regarde l’an passé et on ne peut s’empêcher de trouver que tout est allé trop vite. Alors en 2018, on va se poser un peu… Une fois par mois, Rue89 Strasbourg va proposer des « apéros des possibles », pour questionner le présent, le futur et l’environnement au sens large. Dans quel but ? Aucun autre que le plaisir d’échanger et de confronter les idées.

Lors de notre ciné-club sur L’Assemblée, un participant avait analysé ainsi le succès du mouvement Nuit Debout :

« Les gens sont venus place de la République parce qu’ils étaient contents de pouvoir se rencontrer et s’exprimer. Les espaces de parole libre sont devenus trop rares dans notre société. Le mouvement a été éphémère, mais il y a suscité des rencontres et des connexions qui n’auraient pas existé autrement. »

À Rue89 Strasbourg, cette réflexion nous a interrogés… Notre ambition de média local est de fluidifier le débat public mais comment faire si les gens ne se rencontrent pas ? Alors on a décidé de créer un rendez-vous très informel, une réunion libre dont les contours vont évoluer en fonction des propositions des premiers participants. L’objectif est d’échanger, de multiplier les points de vues, les expériences, les ressentis pour confronter ses idées, les tester, les enrichir.

On a appelé ça les « apéros des possibles » et le premier a lieu lundi 8 janvier à partir de 19h, au bar La Solidarité (rue du Travail) à Strasbourg. Le nom, qui se veut à la fois optimiste et déterminé, est inspiré d’une démarche d’intelligence collective mise en place à Nancy.

Les apéros des possibles... pour échanger et confronter ses points de vue. (Dessin Piet)

Les apéros des possibles… pour échanger et confronter ses points de vue. (Dessin Piet)

Premier thème : l’espace public

Le premier thème choisi est l’espace public et nous avons proposé à Grégoire Zabé et au collectif Horizome d’introduire la discussion. Le collectif Horizome, composé d’architectes, urbanistes et sociologues, mène depuis plusieurs années des opérations d’implication des habitants dans la prise en compte de leur environnement, notamment à Hautepierre. Nous évoquerons donc notre rapport à l’espace public, alors que pour certains, le centre-ville s’est transformé en centre commercial à ciel ouvert et que d’autres notent que des aménagements visent à en faire une forteresse

Il n’y a pas d’autre contrainte que de rester sur le thème de la soirée, afin que les échanges soient constructifs. Tout le reste est ouvert à discussion et notamment :

  • faut-il instituer un tour de parole ?
  • faut-il limiter la durée des interventions ?
  • faut-il exprimer les réactions par des gestes silencieux (à la manière de Nuit Debout) ?
  • faut-il filmer les échanges, les diffuser en direct ?
  • faut-il en garder une trace, produire un compte-rendu ?
  • faut-il changer de lieu ?

Rue89 Strasbourg se contente d’amorcer la démarche et de l’accompagner, nous espérons qu’elle sera comprise et modelée par les participants. De notre côté, nous serons à l’écoute, pour détecter ce qui, dans les échanges ou dans les non-dits, peut servir de base pour des sujets d’articles. Toujours attentifs à ne pas publier en vase clos, nous comptons sur les participants aux Apéros des possibles pour nous sortir de notre bulle et de notre zone de confort et nous espérons que cette motivation sera celle de tous.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.
En BREF

L’Université ferme ses portes à une conférence sur le Levothyrox

par Guillaume Krempp. 2 035 visites. 3 commentaires.

Le Pass Culture sera testé dans le Bas-Rhin mi-mars

par Guillaume Krempp. 1 158 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’usine Blue Paper en lice pour doubler ses capacités

par Pierre France. 438 visites. Aucun commentaire pour l'instant.