Après le réconfort, l’effort
Back Office
Le blog de la rédaction de Rue89 Strasbourg. Annonces, nouveautés, envies, galères et autres joyeusetés.
Back Office  blogs 

Après le réconfort, l’effort

actualisé le 23/09/2015 à 17h02

Le magazine collector des trois ans de Rue89 Strasbourg a été tiré à 2000 exemplaires (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le magazine collector des trois ans de Rue89 Strasbourg a été tiré à 2000 exemplaires (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Après l’opération de refinancement et un été passé à concocter les contreparties, Rue89 Strasbourg est engagé dans la production d’un nouveau site web, plus clair, plus adapté aux petits écrans, et qui permettra d’échanger et de commenter plus sereinement. Il sera aussi possible de soutenir financièrement la production d’une information locale indépendante à Strasbourg.

Ouf ! Envoyer des contreparties différentes aux quelques 800 contributeurs de notre campagne Ulule aura été plus compliqué que nous le pensions ! Nous nous sommes découvert des compétences logistiques et des alliés à La Poste que nous ne soupçonnions pas. Mais voilà, c’est fait : les badges, les t-shirts, les autocollants, les tote-bags et les magazines collectors ont tous été envoyés !

Les t-shirts Rue89 Strasbourg, la classe à l'état brut ! (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Les t-shirts Rue89 Strasbourg, la classe à l’état brut ! (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Certains privilégiés ont même pu participer à des stages en simplicité volontaire avec Marie Marty ou à une visite historique du Port du Rhin :

(Vidéo Emmanuel Jacob)

Environ 2 000 magazines, qui reprennent une sélection d’articles parus sur le site dans une mise en page soignée de Thomas Lafont, sont déposés dans divers endroits de la Ville : bars du centre-ville, institutions culturelles et médiathèques.

Tout reste à faire

Évidemment, ce n’est que le début du chantier qu’il nous reste à mener pour Rue89 Strasbourg, et notamment la refonte du site web de votre média préféré. Nous sommes en train de rédiger le projet. Pour ça, nous consultons les lecteurs qui ont contribué lors de la campagne, notamment sur ce qu’ils attendent en termes de fonctionnalités et d’interactivité.

Parmi les questions posées, on a notamment demandé si les contributeurs seraient prêts à payer pour Rue89 Strasbourg. La proportion de « oui » nous a surpris :

Bien sûr, il ne s’agit que d’intentions et sur un échantillon particulier qui plus est, puisque ce sont les lecteurs ayant déjà participé financièrement à notre média local qui ont été interrogés. Mais tout de même, c’est encourageant pour la production d’une information locale indépendante à Strasbourg. Sortir les difficultés du centre de formation du Racing alors qu’aucun autre média n’a accepté d’en parler, décortiquer le montage financier de la MUI et ses conséquences, c’est notre raison d’exister.

On s’est aussi intéressé à l’évolution des commentaires et de l’interactivité. Il apparaît clairement selon les contributeurs qu’il faut augmenter en qualité dans cette partie du site, si on en croit les personnes qui ont répondu.

Désormais, notre objectif est de trouver les moyens d’évoluer avec vos envies. Le chiffre d’affaire publicitaire progresse, nous devrions boucler l’année 2015 avec un résultat supérieur de 20% à celui de 2013 et 2014. Mais ce ne sera pas suffisant, pas pour sortir tous les jours des enquêtes qui prennent des semaines.

Alors nous allons réfléchir à un système pour que Rue89 Strasbourg ne soit plus tributaire d’une seule source de revenus, un système qui permettra de garder l’ensemble du site gratuit et accessible à tous, tout en fournissant à ceux qui accepteront de nous soutenir un contenu exclusif et des options, comme par exemple la possibilité d’enlever la publicité. Ce n’est pas encore finalisé, loin de là, mais nous n’inventons rien, nous nous inspirons des modèles de médias web numériques qui ont su tirer des revenus de leur activité.

Et nous avons encore plein d’autres projets dans les cartons, dont il est encore trop tôt pour parler. Et encore une fois, merci pour votre fidélité, merci pour votre soutien.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Strasbourg compte bannir les plus vieux diesel dès 2021

par Jean-François Gérard. 3 255 visites. 27 commentaires.

Épuisées, des mères d’enfants handicapés devant le rectorat pour obtenir de l’aide

par Guillaume Krempp. 10 831 visites. 15 commentaires.

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 583 visites. 16 commentaires.