Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Mais pourquoi… y a t-il des cigognes en Alsace ?
Environnement 

Mais pourquoi… y a t-il des cigognes en Alsace ?

par Anne Mellier.
Publié le 15 mai 2021.
Imprimé le 18 juin 2021 à 20:02
4 931 visites. 5 commentaires.

Si l’Alsace compte plus de 400 couples de cigognes, il n’en a pas toujours été ainsi. Dans cet épisode du podcast « Mais pourquoi », le président de la Ligue de protection des oiseaux en Alsace, Yves Muller, revient sur la présence de cet échassier dans la plaine alsacienne et les mesures qui lui ont permis d’y rester.

Il suffit de jeter un œil à la devanture d’un magasin de souvenirs alsaciens pour s’en convaincre : plus qu’un simple oiseau, la cigogne est l’un des emblèmes de l’Alsace. Des écrits retracent sa présence dans la plaine alsacienne dès le XIIIe siècle. Les rieds constituent alors un écosystème très favorable à cet échassier.

Yves Muller est le président de la LPO Alsace. Il effectue plusieurs rondes chaque année pour recenser les couples nicheurs et les cigogneaux sur le secteur de Neuwiller-lès-Saverne. Au printemps 2021, il en dénombre une trentaine. (Photo AM / Rue89 Strasbourg)

À partir des années 60 cependant, la population de cigognes en Alsace chute brutalement en raison de pertes lors de leur migration. En 1974, il ne reste plus que neuf couples dans la région, ils représentaient alors 90% des effectifs en France. Des opérations de renforcement des populations sont lancées, qui aboutissent au repeuplement de la plaine alsacienne.

Président de la Ligue de protection des oiseaux en Alsace et co-auteur avec l’ornithologue Alfred Shierer d’un ouvrage sur la cigogne blanche, Yves Muller revient dans cet épisode de « Mais pourquoi » sur l’histoire de cet échassier et sa préservation. Les programmes de réintroduction amorcés dans les années 70 ont porté leurs fruits puisqu’il n’y a jamais eu autant de cigognes en Alsace.

Mais contrairement aux idées reçues, c’est à la Charente-Maritime et non au Haut-Rhin que revient la palme du département où l’on trouve la plus grande population de ces oiseaux, avec plus de 500 couples nicheurs.

(Photo AM / Rue89 Strasbourg)

Un certain nombre de cigognes ont par ailleurs modifié leur trajectoire migratoire ces dernières décennies pour partir hiverner en Espagne. Elles ont progressivement colonisé l’ouest de la France à leur retour. La LPO poursuit ses opérations de recensement pour étudier toujours plus finement la présence de cet échassier sur le territoire national.

En Alsace, les programmes de repeuplement sont terminés depuis les années 2000. L’évolution des populations dépend désormais de la préservation de leur habitat, et donc des prés humides où elles trouvent leur nourriture. Des écosystèmes menacés par l’agriculture intensive et l’urbanisation des sols.

L'AUTEUR
Anne Mellier
Anne Mellier
Journaliste à contretemps.

En BREF

Avec Médecin de nuit, Elie Wajeman prend le pouls d’un Paris noctambule, entre Subutex et solitude

par Manon Charbonnier. 310 visites. 1 commentaire.

La CFTC perd son recours contre le travail le dimanche au tribunal administratif

par Lola Manecy. 502 visites. 3 commentaires.

La Maison des associations condamnée pour le licenciement d’une salariée victime de harcèlement sexuel

par Pierre France. 930 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×