Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Mais pourquoi… l’Alsace est-elle spécialisée dans la production de vins blancs ?
Environnement 

Mais pourquoi… l’Alsace est-elle spécialisée dans la production de vins blancs ?

par Anne Mellier.
Publié le 1 novembre 2020.
Imprimé le 29 novembre 2021 à 00:31
3 213 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chaque année, le vignoble alsacien produit un peu plus d’un million d’hectolitres de vin. Dont 90% de blanc. Dans cet épisode de “Mais pourquoi”, Eric Duchêne, ingénieur à l’INRAe, donne quelques éléments pour comprendre pourquoi les cépages de blancs sont majoritaires entre les Vosges et la Forêt Noire.

Eric Duchêne est ingénieur de recherche à l’INRAe de Colmar. Son domaine d’expertise concerne la génétique de la vigne, et notamment la synthétisation des arômes dans les raisins.

En Alsace, 4,5% de la surface agricole est utilisée par la viticulture. Sur les quelques 150 millions de bouteilles produites chaque année sous l’AOC Alsace, selon les chiffres du Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace (CIVA), 90% contiennent du vin blanc. En matière de volumes produits, 24% des raisins récoltés sont du pinot blanc (dont 55% servent à la production de crémant d’Alsace), 22% du Riesling, 16% du Gewurztraminer, 15% du pinot gris et seulement 10% de pinot noir – dont 38% sont destinés à la fabrication de crémant d’Alsace. Et sur les 51 grands crus de la région, aucun rouge.

Entre les Vosges et la Forêt Noire, les cépages de blancs sont donc rois. Mais pourquoi ? Ingénieur de recherche spécialisé dans la génétique de la vigne à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAe) de Colmar, Eric Duchêne donne quelques éléments de réponse en lien avec le climat. Ce même climat qui ne favorise pas la maturation des cépages de rouge, mais qui fait beaucoup pour les arômes que l’on retrouve dans les vins blancs alsaciens. Le réchauffement climatique pourrait donc changer la donne dans les années à venir.

L'AUTEUR
Anne Mellier
Journaliste à contretemps.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 691 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 473 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 014 visites. 2 commentaires.
×