Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Mais pourquoi… le rouge et le blanc sont-elles les couleurs de l’Alsace ?
Société 

Mais pourquoi… le rouge et le blanc sont-elles les couleurs de l’Alsace ?

par Anne Mellier.
Publié le 24 janvier 2021.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 19:28
6 945 visites. 2 commentaires.

Le symbole de la marque Alsace ? Rouge et blanc. Le drapeau alsacien Rot un Wiss ? Rouge et blanc, forcément. Dans cet épisode de “Mais pourquoi”, l’historien Georges Bischoff, ancien professeur à l’Université de Strasbourg et auteur de nombreux livres sur l’histoire médiévale de la région, détaille l’histoire de ces couleurs sur les emblèmes alsaciens.

Très répandues sur les symboles et drapeaux alsaciens, le rouge et le blanc se sont imposées, dans l’imaginaire collectif régional, comme les couleurs de l’Alsace. Certains avancent volontiers qu’elles sont celles du Rot un Wiss. Entre les deux guerres, les autonomistes alsaciens se sont emparés de ce drapeau, adopté par le Reichsland Elsaß-Lothringen en 1912 pendant l’annexion allemande. Sur le drapeau originel figurait toutefois une croix de Lorraine.

Contrairement aux idées reçues, l’utilisation du rouge et du blanc sur les emblèmes alsaciens est plus ancienne encore.

Georges Bischoff est professeur agrégé en Histoire, auteur de très nombreux ouvrages sur l’Alsace et membre du comité de la Société savante d’Alsace.
Photo: Anne Mellier / Rue89 Strasbourg

Le rouge et le blanc sont en effet les couleurs de Strasbourg et d’un certain nombre de villes en basse-Alsace. Dans le Haut-Rhin, on retrouve ces couleurs mais également, du jaune. Le drapeau adopté par l’ancienne région Alsace et homologué par les préfets est d’ailleurs une fusion des différents emblèmes.

Quel avenir institutionnel pour l'Alsace ? (Photo by fschnell on VisualHunt.com / CC BY)
Le drapeau adopté par l’Ancienne région Alsace est une version juxtaposée des couleurs du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. La version fusionnée, elle, a un temps été choisie pour figurer sur les plaques d’immatriculation alsaciennes. (Photo François Schnell / FlickR / cc)

Dans cet épisode de “Mais pourquoi”, l’historien Georges Bischoff revient sur l’histoire des couleurs arborées par l’Alsace. Le blanc et le rouge donc, mais aussi le jaune. Ou presque. Car “en héraldique, la science des blasons, les couleurs portent un autre nom, le vocabulaire est un peu crypté. Le jaune se dit or, le blanc se dit argent, et le rouge se dit gueules”, détaille t-il.

Le blason de la ville de Strasbourg, bande de gueules sur champ d’argent, depuis la révolte de bourgeois au Moyen-Age. (Photo wikipedia)

Si vous voulez briller lors d’un diner, vous pourrez donc dire du blason de Strasbourg qu’il est d’argent à la bande de gueules.

L'AUTEUR
Anne Mellier
Journaliste à contretemps.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 683 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 419 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 011 visites. 2 commentaires.
×